Chroniques du passé

Publié le par JaneM

Chroniques du passé

"Un livre est un outil de liberté" Jean Guéhenno

Parce que ce sont des livres lus bien avant que je ne me permette de poster ici même  mes jugements, parce qu’au point de départ je comptais seulement partager quelques coups de cœur divertissants, sans aucune prétention et parce que pour beaucoup d’entre eux ils sont exactement ce que j’aimerais faire lire, aimer et comprendre à mes élèves (ambition qui ne sera jamais que simple illusion mais vivre dans l’utopie me tente assez) et qu’ils tiennent donc plus au monde du boulot qu’au monde du loisirs ces dernières années.  Pour toutes ces raisons diverses et variées, je n’ai jamais abordé ici ces livres, ces œuvres qui nous ouvrent au monde, nous permettent de l’appréhender dans sa presque totalité, ces romans, poèmes, pièces de théâtre qui nous construisent, nous émerveillent, nous émeuvent et nous marquent.

Je ne peux tous les citer, mais certains font partie de ces souvenirs de vie dont on se rappelle en couleurs et avec émotion. Il suffit d’en voir la couverture pour se souvenir de cette première phrase marquante, de ce frisson ressenti, de ces émotions partagées…  Beaucoup jalonnent les étagères de ma bibliothèque, comme un parcours de vie accompagné de lecture ou un parcours de lecture accompagné de vie… Certains ornent aussi les étagères de ma sœur ou celles de mes parents, ne pouvant tous les emporter en quittant le cocon familial, il a bien fallu les partager... Mais ils sont là quelque part toujours à portée de main pour une relecture parfois plus approfondie.

Qu’ils aient marqué mon enfance, mon adolescence ou mon « passage au monde adulte » (pas si sûre de l’avoir véritablement atteint ?), chacun de ces livres m’a apporté quelque chose et m’a « guidé » vers des valeurs, des envies…

De mes première larmes vraiment versées sur un roman avec Le Lion de Kessel jusqu’à mon envie d’un grand soir façon Germinal, ils ont accompagné mes pas.

Zola, Camus, Sartre, Hugo, Rimbaud, Hemingway, Giraudoux…Qu’il est bon de s'en souvenir ou de s’y replonger, quelques années plus tard et d’en découvrir un nouvel aspect.

Alors dans cette catégorie « Chroniques du passé », vous trouverez mes avis sur mes livres du « passé » (logique non ?), mais toujours sans prétention et uniquement pour un moment de partage. Cela ne veut bien entendu pas dire que mes lectures actuelles ne m'émeuvent pas, ou ne me permettent pas d'appréhender différemment le monde, elles le font parfois, mais elles sont avant tout de l'ordre du divertissement (il suffit de contempler la liste de mes articles pour s'en apercevoir, de thriller en fantasy, je ne varie que peu les supports ces derniers temps et même s'il m'est arrivé de relire quelques grands auteurs comme Hugo ou Zola, je n'en ai pas parlé jusqu'à maintenant...). S'il ne s'agit pas de "grande littérature" (dans le sens travaillé et parfaitement bien écrit et construit), il s'agit toujours de lecture, dans le passé comme dans le présent et quelle qu'elle soit elle a toujours son importance.

"La lecture… la clé qui m’ouvrait le monde" Simone de Beauvoir

Chroniques du passé
Chroniques du passé
Chroniques du passé
Chroniques du passé
Chroniques du passé
Chroniques du passé
Chroniques du passé
Chroniques du passé
Chroniques du passé
Chroniques du passé
Chroniques du passé
Chroniques du passé
Chroniques du passé

Publié dans Chroniques du passé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article