Libre et assoupi

Publié le par JaneM

Libre et assoupi

Vu hier le film Libre et assoupi de Benjamin Guedj. Léger et frais, plein d’humour et d’émotion distillée avec parcimonie, c’est un film générationnel qui donne le sourire. De bons acteurs, une bande originale plutôt sympa, tout est dosé avec justesse.

Synopsis : Sébastien n'a qu'une ambition dans la vie : ne rien faire. Son horizon, c'est son canapé. Sa vie il ne veut pas la vivre mais la contempler. Mais aujourd’hui, si tu ne fais rien... Tu n’es rien. Alors poussé par ses deux colocs, qui enchaînent stages et petits boulots, la décidée Anna et le pas tout à fait décidé Bruno, Sébastien va devoir faire ... Un peu.

A l’inverse de ce qu’en disent les critiques presse et celles de certains spectateurs, ce film n’est pas, selon moi, un navet ennuyeux. Au contraire, c’est une comédie légère qui filme l’ennui de manière simple et permet de passer un bon moment.

Baptiste Lecaplain dans le rôle de Sébastien, presque trentenaire, éternel étudiant qui préfère « rêver sa vie que vivre ses rêves » nous donne envie de vivre plus libre et plus assoupi pour être plus léger. Et pourtant Anna (Charlotte Le Bon) et Bruno (Félix Moati) nous réveillent et trouvent le juste équilibre permettant de vivre libre sans pour autant être trop assoupi.

De belles images, un peu de poésie dans cette évolution d’un jeune homme qui avance à contre-courant en « distribuant » sa philosophie. Un film qui parlera à toute une génération élevée dans une « société  en crise » poussant toujours à aller plus loin dans le travail, tout en voulant toujours plus de temps libre et de loisirs, sans équilibre et dans la suractivité ! Moi je suis plutôt du genre à prôner l’ennui et le temps de prendre son temps, comme ici : libre et assoupie !

Bande-annonce (bon on retrouve quasi toutes les bonnes répliques de la bande-annonce dès le début du film, mais il y en a d'autres à découvrir):

Publié dans Films

Commenter cet article