Héloise, ouille! de Jean Teulé

Publié le par JaneM

Héloise, ouille! de Jean Teulé

Je ne compte plus les "critiques" en retard, la rentrée c'est chouette mais ça ne laisse pas beaucoup de temps pour les à côtés. Ce qui ne m'a pas empêché de lire (heureusement) mais voilà j'ai fini le dernier roman de Jean Teulé, Héloise, ouille! il y a quelques semaines déjà.

L'histoire: À la fin de sa vie, Abélard écrivait à Héloïse : " Tu sais à quelles abjections ma luxure d'alors a conduit nos corps au point qu'aucun respect de la décence ou de Dieu ne me retirait de ce bourbier et que quand, même si ce n'était pas très souvent, tu hésitais, tu tentais de me dissuader, je profitais de ta faiblesse et te contraignais à consentir par des coups. Car je t'étais lié par une appétence si ardente que je faisais passer bien avant Dieu les misérables voluptés si obscènes que j'aurais honte aujourd'hui de nommer. "
Depuis quand ne peut-on pas nommer les choses ?
Jean Teulé s'y emploie avec gourmandise.

Si même après quelques semaines, je me souviens bien du livre, c'est qu'il est bon. Et c'est le cas avec ce dernier Jean Teulé. Je sais que je ne suis pas toujours objective car j'apprécie beaucoup les romans de Teulé. Le dernier, Fleur de Tonnerre, m'avait, cependant, un peu déçue, mais là j'ai retrouvé la vivacité de l'auteur. C'est là que je le préfère, quand il revisite l'histoire et nous décrit les vies tumultueuses de certains grands personnages de l'Histoire ou de la littérature. Héloise, ouille! est un bon roman, savoureux, érotique, presque trop tant l'histoire "d'amour" entre Abélard et Héloise prend de la place tout au long des 1ers chapitres. On s'en lasserait presque jusqu'au moment où tout bascule et que leur histoire est découverte. Tout bascule surtout pour Héloise, grande amoureuse, un peu féministe pour l'époque. Le langage est cru comme toujours avec Jean Teulé c'est sans détour mais avec un peu de poésie quand même. L'humour est toujours présent et l'écriture fluide. Tout ceci permet de passer un bon moment de lecture avec des personnages du Moyen-Âge hauts en couleur et rendus encore plus vivants par l'écriture à la fois très classique et très actuelle de Jean Teulé.

 

Publié dans Livres, Jean Teulé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article