Valerian et la cité des mille planète, un budget colossal pour un scénario sommaire

Publié le par JaneM

Valerian et la cité des mille planète, un budget colossal pour un scénario sommaire

Oui je suis allée voir un film de Luc Besson au cinéma! Bien mal m'en a pris, ou pas. J'en sors assez mitigée. J'ai, évidemment, comme tout le monde, entendu parler du fameux film Valérian et la cité des mille planètes, film français le plus cher, effets spéciaux spectaculaires, pléthore de têtes d'affiche parmi les acteurs,etc...

Mais scénario de Luc Besson, bof... Mais je me suis finalement laissée tenter par la bande-annonce et par les 4 étoiles affichées par Télérama sur le site Allociné. Si Télérama a aimé, c'est que tout n'est pas à jeter et que peut-être ce film vaut le détour (3 étoiles en vrai, la critique de Télérama: ici)

L'histoire: Au 28ème siècle, Valérian et Laureline forment une équipe d'agents spatio-temporels chargés de maintenir l'ordre dans les territoires humains. Mandaté par le Ministre de la Défense, le duo part en mission sur l’extraordinaire cité intergalactique Alpha - une métropole en constante expansion où des espèces venues de l'univers tout entier ont convergé au fil des siècles pour partager leurs connaissances, leur savoir-faire et leur culture. Un mystère se cache au cœur d'Alpha, une force obscure qui menace l'existence paisible de la Cité des Mille Planètes. Valérian et Laureline vont devoir engager une course contre la montre pour identifier la terrible menace et sauvegarder non seulement Alpha, mais l'avenir de l'univers.

Jusque là tout va bien, le synopsis laisse présager une bonne histoire SF, la bande annonce me laisse entrevoir un univers spectaculaire. Et c'est vrai , c'est beau. Les effets spéciaux font un petit coup de "waouh" au début du film. J'avoue je me suis laissée prendre au jeu, j'ai aimé le début et les rencontres successives des différents peuples, j'ai aimé la planète Mül (malgré le côté un peu cul-cul de ses habitants). J'ai adoré quand Valérian traverse les murs de la cité Alpha à la poursuite d'un vaisseau. Je me suis laissée embarquer par cette multitudes d'images fabuleuses au point d'en oublier l'histoire, lors de la première heure. Heureusement, celle-ci est assez simple et c'est là tout le problème. Très vite les prodigieux effets spéciaux ne parviennent plus à combler la pauvreté du scénario. Les dialogues sont sans profondeur, les personnages non plus et on finit par une morale un peu niaise. Les têtes d'affiche annoncées n'ont bien souvent qu'un rôle très secondaire (je ne comprends pas ce que Ethan Hawke est venu faire là dedans). Dane DeHaan est bon. Cara Delevingne adopte une parfaite démarche de mannequin même dans sa rutilante armure, mais a surtout toujours les mêmes expressions, pas très convaincante. Finalement je crois que la courte prestation de Rihanna est la meilleure.

En bref, toutes les critiques écrites au sujet de Valérian ont raison. On se laisse happer par l'univers sensationnel de Valérian mais la simplicité du scénario gâche l'ensemble. Selon moi, Luc Besson devrait confier l'écriture des scénarios à d'autres et se contenter du rôle de réalisateur. Toutefois, si vous avez aimé Taxi, Yamakazi, Banlieue 13.... alors allez-y, vous ne serez pas déçus mais si, comme moi, vous doutez des capacités de scénaristes de Luc Besson, passez votre chemin, ou allez le voir à tarifs réduits, car 9€ ça reste cher payé pour cette histoire candide.

Publié dans Films, Science-fiction, SF, Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article