Sur la route

Publié le par JaneM

Sur-la-Route.jpg

"Avec l'arrivée de Neal a commencé cette partie de ma vie qu'on pourrait appeler ma vie sur la route." (Kerouac)

"Oui! Toi et moi, Jack, on irait voir le monde entier avec une tire pareille, parce que, mec, la route, elle doit bien finir par mener au monde entier" (Cassady)

Neal-Cassady---Jack-Kerouac--.jpg

Citations extraites d'un livre culte, s'il en est un, Sur la Route de Jack Kerouac: le rouleau original, traduit avec les "erreurs" premières de l'auteur et tel qu'il a écrit sur l'instant. Ici pas de Dean Moriarty ou de Sal Paradise, mais les vrais noms pour le vrai voyage!

Lire ce roman c'est plonger tout droit dans les années 1950 américaines, sur les routes des Etats-Unis, à la rencontre des trois principales grandes villes qui sont les ports d'attache de Kerouac, Neal Cassady et leurs amis. De New York à San Francisco en passant par Denver, nous voilà roulant à 120 km/h sur les routes de légende de l'Amérique. On voyage avec Kerouac, et on voit les paysages qu'il voit, on ressent le grand air, le froid, la faim... On s'attache aussi à son vieux pote Neal complètement déluré.

Cassady, Kerouac, Ginsberg... emblème de la "Beat Generation" sont avant tout de jeunes fêtards,  alcooliques, drogués et totalement déséquilibrés! Pas de stabilité dans leur vie (Neal Cassady se mariera 3 fois, il change de femme comme il change de ville, très rapidement et sans explications!).

Ce n'est pas là de la grande littérature, Kerouac passe du coq à l'âne à tout moment, il nous fait rêver le plus souvent, nous ennuie profondément à d'autres instants. L'écriture est rapide comme ses traversées du pays, et semble parfois sortie tout droit de son esprit shooté à la benzédrine. Sur fond de be-bop, on déroule ce long ruban de papier, "page unique, paragraphe unique", dont on ne sort pas totalement indemne mais avec une envie certaine de voyager à travers l'Amérique sur les traces de Kerouac.

"Telle est la route, fête mobile, traversées incessantes de la nuit américaine, célébration de l'éphémère"

Kerouac.jpg

Publié dans Livres

Commenter cet article